Une lourde amende pour une plateforme de jeu anglais


Le tribunal parisien a condamné une entreprise anglaise ayant proposé des paris sur internet en France sans autorisation préalable.

Globet

Une amende de 200 000 euros

Le Tribunal de Paris, saisi par l’Arjel — Autorité de régulation des jeux en ligne — vient de condamner la firme britannique Globet international sports betting ltd au paiement d’une amende s’élevant à 200 000 euros. Cette entreprise exploite dans l’Hexagone l’interface globet.com et elle est accusée d’avoir proposé sur son portail des paris et des jeux d’argent illégaux à des personnes morales. Il faut rappeler que la société britannique a déjà été mise en demeure au mois de juin de l’année 2010.

2 100 sites opérant dans l’illégalité

L’Arjel n’entend pas y aller avec le dos de la cuillère lorsqu’il est question de réprimander les opérateurs non conformes à la législation française en matière de jeu de hasard. Cette structure a révélé dans ses statistiques publiées en mars dernier que quelque 2 100 sites opérant en France n’ont pas obtenu l’agrément des autorités compétentes. Trente-six interfaces ont fait l’objet d’une action en justice, Arjel voulait demander leur fermeture définitive dans l’Hexagone. L’on apprend par ailleurs que des enquêtes ont été ouvertes concernant 150 autres plateformes de jeu.

Une sanction exemplaire

Jean-François Vilotte, le patron d’Arjel a assuré que l’État ne rigole pas avec les promoteurs exploitant des sites illégaux. Ce responsable ajoute que la mesure disciplinaire requise par le tribunal à l’encontre de Globet international sports betting est une sanction exemplaire. M Villote a par ailleurs confié que ce qui a rendu la situation encore plus compliquée c’est que cette entreprise n’a jamais essayé de se conformer à la loi française malgré le rappel à l’ordre d’Arjel.

Source: 01net