Paris sportifs : le New Jersey vers une politique d’ouverture ?


Aucun des États des USA n’admet des paris sportifs légaux, à l’exception d’un seul : le Nevada. Il se pourrait toutefois que cela change un jour.

Pour comprendre la situation actuelle, il faut remonter à l’année 2012, où l’état du New Jersey voulait tout miser sur l’attractivité du jeu pour faire légaliser les paris sportifs sur son territoire. Mais une coalition composée par le département de la Justice américaine ainsi que des ligues de sports américaines comme la NFL, la NHL, la MLB ou encore la NBA s’est dressée contre ce projet. Finalement, la mesure n’a pas vu le jour. Parmi les fervents opposants à cette loi, il y avait un certain David Stern, alors patron de la NBA. Ce dernier était hanté par l’idée que les accros des paris finiraient par « salir » le jeu et par ricochet miner la crédibilité de la NBA

Mais deux années plus tard, la roue a tourné. Si l’État de New Jersey n’a pas cessé de se battre pour empêcher la légalisation des paris sportifs, la NBA semble avoir changé de partition. Et pour cause : David Stern a cédé la place de numéro un de la NBA à Adam Silver. Ce dernier, conscient des retombées économiques que pourrait connaître la ligue de basket-ball a estimé qu’il était temps d’appliquer une politique d’ouverture, à savoir la légalisation et la règlementation des paris sportifs à un moment où la majorité des États sont en difficulté financière. À titre de rappel, le Nevada a comptabilisé 3,6 milliards USD de paris sportifs en 2013, alors que dans le reste des États-Unis, ce sont plus de 380 milliards USD qui ont été joués de manière illégale.