Nouveau PDG de la FDJ : Stéphane Pallez en tête de liste


Récemment, le Chef de l’État vient de proposer l’actuelle dirigeante de la CCR, Stéphane Pallez, au poste de PDG de la Française des jeux pour succéder à Christophe Blanchard-Dignac. La nomination de cette énarque de 55 ans n’est plus qu’une question de jour.

À quelques jours avant la fin du mandat de l’actuel dirigeant de la Française des jeux, Christophe Blanchard-Dignac, prévue le 21 octobre prochain, le groupe vient d’organiser un conseil d’administration qui s’est déroulé lundi dernier afin de nommer son nouveau PDG. Outre les différentes entreprises publiques, l’État détient 72 % des actions de la FDJ. À l’issue de la réunion, François Hollande a tranché pour Stéphane Pallez pour devenir administratrice du groupe bien que plusieurs noms avaient été mentionnés comme Mireille Faugères, André Martinez ou Florence Parly.

La proposition officielle de l’État est juste une première étape pour l’actuelle PDG de la Caisse Centrale de Réassurance. Si François Hollande lui accorde une telle faveur, c’est qu’elle remplit les conditions nécessaires pour diriger la Française des jeux. Dans les années 1990 et 2000, cette énarque de 55 ans est déjà passée par la direction du Trésor, une expérience importante pour être à la tête de la FDJ. Entre 2004 et 2011, Stéphane Pallez a connu un véritable succès au sein de la direction de France Télécom avant d’occuper le poste actuel de PDG de la CCR. Son dernier atout : c’est qu’elle est une femme, or l’État désire promouvoir des profils différents à la tête des entreprises.

Toutefois, sa nomination officielle dépendra encore de l’assemblée générale de la FDJ qui aura lieu vers la fin du mois d’octobre. Par ailleurs, un communiqué de presse a annoncé que l’État a l’intention de réduire sa participation à la FDJ de 20 % afin d’améliorer sa politique d’investissement public et désendettement. Il compte donc sur sa candidate pour mener à bien sa fonction une fois nominée.

source: le figaro