Jeux d’argent : l’Allemagne abandonne le monopole concernant les paris sportifs


Dans un communiqué émis par les ministres régionaux de l’Intérieur de l’Allemagne, il semblerait que ce pays ait décidé d’abandonner le monopole qu’il possédait sur les paris sportifs et cela, sept mois après sa condamnation par la CEJ (Cour européenne de justice).

Avant de s’attaquer à l’Allemagne, la CEJ avait déjà frappé d’autres pays. Au mois de septembre dernier, la Cour européenne de justice avait formulé une demande de libéralisation du marché des jeux d’argent, loteries et paris sportifs sur le territoire allemand, en s’appuyant sur le fait que Berlin ne pouvait justifier son monopole en invoquant la lutte contre la dépendance au jeu.

Sept mois après cette demande, l’Allemagne a cédé et la conférence des ministres de l’Intérieur des 16 États régionaux s’est mise d’accord à Berlin sur les bases du prochain texte de réglementation des jeux de hasard. Celle-ci devrait entrer en vigueur d’ici 2012 et s’étendre jusqu’à pour les cinq années suivantes.