Jeux d’argent en Suisse : priorité à la protection des joueurs


C’est le 20 août dernier que la mise en consultation de la nouvelle loi sur les jeux d’argent est arrivée à son terme. Techniquement, cette loi a vocation de cerner toutes les offres de jeux de hasard sur le territoire Suisse.

La Confédération suisse des jeux d’argent pense se servir de la nouvelle loi pour établir une régulation efficace du secteur des jeux de hasard afin d’en augmenter l’attractivité. Parmi les mesures envisagées dans cette nouvelle loi, il y a par exemple l’élargissement de la gamme des jeux sur Internet pour que les joueurs n’aillent pas vers les offres étrangères ou celles illicites.

Quant aux professionnels de l’addiction aux jeux d’argent, ils souhaitent vivement qu’il y ait des mesures faites pour préserver les joueurs compulsifs et problématiques, pour que ces derniers puissent éviter que leurs difficultés financières et familiales ne se voient alourdies. Pour cela, un organe consultatif a été mis en place. Les professionnels rappellent toutefois qu’il faut que la loi octroie des droits et des compétences à cet organe pour qu’il puisse être pleinement efficace. Par exemple, ils doivent pouvoir accéder aux informations dont les organes de surveillance et les opérateurs de jeux disposent.

La nouvelle loi compte également ouvrir le marché aux jeux en ligne. Là encore, la protection des joueurs est un point non négociable. D’après certaines associations professionnelles, la suppression des éléments addictifs sur les sites de jeux en ligne est inévitable pour que les joueurs ne tombent pas trop facilement dans la dépendance. Toute publicité agressive, toutes les actions gratuites d’initiation devront alors être supprimés de ces sites de jeux en ligne. Ces mesures tendent surtout à protéger les jeunes joueurs et ceux qui viennent de découvrir le monde impitoyable des jeux d’argent.