Football : des matches européens truqués durant la saison 2013-2014


Une association d’opérateurs de paris sportifs vient de dénoncer des matches de foot européen truqués durant la saison 2013-2014. Un rapport dévoile que 460 rencontres auraient été illégales, dont 110 pointées du doigt par le Federbet et l’eurodéputé belge Marc Tarabella.

Harry Wilson

L’Europe soupçonnée de paris frauduleux

Le mardi 3 juin dernier, une conférence de presse a été tenue à Bruxelles par l’association Federbet ainsi que le député belge Marc Tarabella. À cette occasion ont été dénoncés de graves soupçons sur 460 rencontres de football européen durant la saison 2013 – 2014. Selon leur affirmation, 110 de ces matches ont été truqués sans l’ombre d’un doute. Visiblement, ce chiffre a augmenté de plus de 20 % par rapport aux anciennes saisons.

Les paris truqués apparaissent comme une légère menace, mais représentent un véritable fléau dans le monde du ballon rond. Selon la Federbet, leur nombre serait en hausse considérable depuis quelque temps. Les soupçons touchent de nombreux championnats, particulièrement en France où quatre matches sont épinglés : trois rencontres nationales et une de Ligue 2. Pour cette dernière, il s’agit du match disputé le 6 mai entre Clermont et CA Bastia (1-1) sur lequel d’énormes sommes auraient été investies par de gros parieurs. Dans son rapport annuel, l’association Federbet pointe du doigt la France face aux flux financiers illégaux que ses clubs ont reçus durant la saison 2013-2014.

D’après les enquêtes menées, les parieurs d’Europe de l’Est auraient misé jusqu’à 300000 € sur ce match du 6 mai. Il a ainsi été prévu que Clermont mènerait de 0 à 1 à la mi-temps avant d’être égalisé à la deuxième période. Outre la France, d’autres pays européens sont également concernés par cette corruption tels que le Royaume-Uni, l’Italie (9 matches seraient soupçonnés dans le championnat de série A) et l’Ouzbékistan (8 matches épinglés).

Source: lefigaro