Démantèlement d’un réseau de criminels truquant des matchs


Un réseau criminel coupable d’avoir truqué des centaines de matchs de football a été démantelé par l’agence Europol. L’objectif de ce réseau établi à Singapour était de s’enrichir en récupérant les gains des paris en lignes.
Environ 680, c’est le nombre de matchs que ce réseau criminel est accusé d’avoir truqué. Grâce à cela, il aurait eu la possibilité d’encaisser plus de 8 millions d’euros de bénéfices.

Si l’organisation d’un tel réseau a de quoi étonner les profanes, les professionnels, eux, y sont habitués : ce réseau n’est pas unique en son genre. Il existe, en effet, des organisations criminelles internationales qui s’occupent de soudoyer des joueurs pour qu’ils truquent un match. Ces derniers font alors exprès de perdre ou de se blesser pour orienter la tendance du match.

Pour convaincre ces sportifs, des pots-de-vin très alléchants sont utilisés. C’est ainsi, par exemple, qu’une mafia napolitaine serait prête à verser près de 400 000 euros pour soudoyer une équipe de première division.
Le réseau parie, par la suite, de grosses sommes sur des sites de paris en ligne et encaissent ainsi de gros bénéfices.

Les matchs truqués ne sont ainsi pas aussi rares que le public semble le penser. Certains opèrent aussi à petite échelle en influençant la motivation des joueurs : certains proches de ces derniers pourraient parier de fortes sommes et informer les joueurs qu’ils ont parié contre l’équipe de celui-ci. Les joueurs pourraient ainsi être tentés de perdre.